filial

filial

filial, iale, iaux [ filjal, jo ] adj.
• 1330; lat. filialis, de filius fils
Qui émane d'un enfant à l'égard de ses parents (surtout positif). Amour, respect filial. « Sa religion est profonde; sa piété filiale s'élève jusqu'à la vertu » (Chateaubriand).

filial, filiale, filiaux adjectif (bas latin filialis) Qui caractérise le comportement d'un enfant à l'égard de ses parents : Amour filial.

filial, ale, aux
adj. et n. f.
d1./d adj. Propre au fils, à la fille (relativement aux parents). Amour filial.
d2./d n. f. Société contrôlée et dirigée par une société plus importante, mais jouissant de la capacité juridique, à la différence de la succursale.

⇒FILIAL, ALE, AUX, adj.
A.— Domaine de la parenté naturelle. Propre, relatif à un fils, une fille; qui caractérise le comportement, les sentiments d'un enfant à l'égard de ses parents. Amour, devoir, obéissance, piété, tendresse filial(e). Les vieilles familles où la tradition du respect filial s'est conservée (DUMAS fils, Ami femmes, 1864, II, 2, p. 104). Un être dévoré par une passion filiale, ayant concentré sur sa mère tout l'amour en puissance d'une âme ardente (ESTAUNIÉ, Ascension M. Baslèvre, 1919, p. 57).
B.— Domaine de la parenté morale, spirituelle, affective. Comme d'un fils.
[À propos d'un être humain placé sous la protection d'un maître, dévoué à une cause] Martinon ne le quitta plus [M. Dambreuse], devint son secrétaire et l'entoura de soins filiaux (FLAUB., Éduc. sent., t. 2, 1869, p. 126). Je dis qu'il faut faire du nouveau, et ne croyez pas que dans ces paroles il y ait une contradiction ou une espèce d'impiété filiale contre la Révolution française (Fondateurs 3e Républ., Gambetta, 1870, p. 78).
En partic. [À propos d'un croyant à l'égard de Dieu, de l'Église] Notre père! ce cri filial touche le cœur de Dieu (GUÉRIN, Journal, 1835, p. 78). La providence paternelle de Dieu à l'égard des hommes et la confiance filiale de ceux-ci en la bonté infinie du père céleste (Théol. Cath. 14, 1 1939, p. 1017).
REM. 1. Filialement, adv. D'une manière filiale. Cette France à laquelle j'ai toujours été si filialement attaché (SAINTE-BEUVE, Volupté, t. 2, 1834, p. 279). Portant à ses lèvres la main du général qu'elle baisa filialement (G. LEROUX, Roul. tsar, 1912, p. 14). 2. Filialité, subst. fém. Caractère de ce qui est filial. C'est le sens de la paternité divine et de la filialité humaine (WEILL, Judaïsme, 1931, p. 221). La filialité est l'école du dévouement aux valeurs transcendantes (MOUNIER, Traité caract., 1946, p. 103).
Prononc. et Orth. :[filjal], masc. plur. [-o]. Ds Ac. 1718-1932. Pour FÉR. 1768 et FÉR. Crit. t. 2 1787, n'a pas de plur. masc. Pour BESCH. 1845, ce plur. est filials. Il s'appuie sur l'usage de ,,la plupart des grammairiens``. Étymol. et Hist. 1419 amour filial (Ordonnances des rois de France de la troisième race, t. 12, p. 274). Empr. au b. lat. filialis « qui est le fait d'un enfant à l'égard de ses parents ». Fréq. abs. littér. :194. Bbg. GOHIN 1903, p. 271 (s.v. filialité).

filial, ale, aux [filjal, o] adj.
ÉTYM. 1330; lat. filialis, de filius. → Fils.
1 Qui émane d'un enfant à l'égard de ses parents. || Amour filial, amitié filiale (→ Effrayer, cit. 4; étouffer, cit. 12). || Piété filiale (→ Attribuer, cit. 7). || Obéissance filiale. || Respect filial. || Soins, devoirs filiaux.
0 Sa probité est incorruptible; sa religion est profonde; sa piété filiale s'élève jusqu'à la vertu (…)
Chateaubriand, Mémoires d'outre-tombe, t. VI, p. 53.
2 Qui est digne des sentiments d'un enfant à l'égard de ses parents. || Piété filiale, respect filial à l'égard d'un maître.Confiance filiale en Dieu, en la providence.
CONTR. Paternel; maternel.
DÉR. Filiale, filialement.
HOM. Filiale.

Encyclopédie Universelle. 2012.

См. также в других словарях:

  • filial — FILIÁL, Ă, filiali, e, adj. (Despre sentimente) De fiu, specific unui fiu; fiesc. [pr.: li al] – Din fr. filial. Trimis de DanMatei, 13.09.2007. Sursa: DEX 98  FILIÁL adj. (rar) fiesc. (Dragoste filial.) Trimis de siveco, 05.08.2004. Sursa:… …   Dicționar Român

  • filial — filial, ale (fi li al, a l ) adj. Propre à l enfant, relativement au père ou à la mère. Respect filial. Obéissance filiale. Soins filiaux. •   ....Il convertit enfin les ténèbres en jour, Et la crainte servile en filial amour, BOILEAU Épît. XII.… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • filial — adjetivo 1. Uso/registro: elevado. De hijo: amor filial, sentimiento filial. adjetivo,sustantivo masculino y femenino 1. Área: economía [Establecimiento, e …   Diccionario Salamanca de la Lengua Española

  • Filial — Fil ial, a. [L. filialis, fr. filius son, filia daughter; akin to e. female, feminine. Cf. {Fitz}.] 1. Of or pertaining to a son or daughter; becoming to a child in relation to his parents; as, filial obedience. [1913 Webster] 2. Bearing the… …   The Collaborative International Dictionary of English

  • Filial — may refer to:* Filial church, a Roman Catholic church to which is annexed the cure of souls, but which remains dependent on another church * Filial piety, one of the virtues in Confucian thoughtee also* Filiation …   Wikipedia

  • filial — Adjetivo que significa ‘de hijo’: «Mi amor filial era casi idolatría» (Hernández Secreter [Esp. 1995]); y, dicho de una entidad, ‘que depende de otra principal’, sentido en el que se usa más frecuentemente como sustantivo femenino: «La filial… …   Diccionario panhispánico de dudas

  • filial — [fil′ē əl, fil′yəl] adj. [ME < LL(Ec) filialis, of a son or daughter < L filius, son, filia, daughter < base of femina, fetus: see FEMALE] 1. of, suitable to, or due from a son or daughter [filial devotion] 2. Genetics designating or of… …   English World dictionary

  • filial — late 14c., from M.Fr. filial, from L.L. filialis of a son or daughter, from L. filius son, filia daughter, possibly from a suffixed form of PIE root *bheue to be, exist, grow (see BE (Cf. be)), though *dhe(i) to suck, suckle (see FECUND …   Etymology dictionary

  • Filiāl — (mittellat.), eigentlich: in einem solchen Verhältnis stehend wie die Kinder zu den Eltern; daher besonders von Instituten gebraucht, die von andern ausgegangen oder gegründet und deshalb von diesen abhängig oder ihnen untergeordnet sind.… …   Meyers Großes Konversations-Lexikon

  • Filial — Filial, vom lateinischen filia: Tochter, s. v. als eine Tochter Kirche, ein eingepfarrtes Dorf, eine Kirche, die keinen eigenen Pfarrer, sondern einen Geistlichen der Nachbarschaft zur Verrichtung der religiösen Funktionen hat …   Damen Conversations Lexikon


Поделиться ссылкой на выделенное

Прямая ссылка:
Нажмите правой клавишей мыши и выберите «Копировать ссылку»